Dominique

Coeur sauvage des Caraïbes

Lors de son deuxième voyage dans la mer des Caraïbes en 1493, Christophe Colomb, passe au large d’une île un dimanche, et sans aucune originalité lui donne le nom de Dominica. Il est coutume de dire que si ce brillant explorateur devait à nouveau naviguer sur la mer des Caraïbes aujourd’hui, l’île de la Dominique serait la seule qu’il reconnaîtrait parmi toutes les Antilles. Ses reliefs acérés tapissés d’une épaisse forêt tropicale et sillonnés par d’indénombrables cours d’eau, ses plages désertes difficilement accessibles, ainsi que ces fumerolles dégagés par la terre brûlante et se fusionnant avec les nuages dans le ciel, lui confèrent un aspect sauvage et rebelle qui fait exception dans les Antilles.

Info

Voir la Galerie

  • /

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Images protégées !!